L’enseignement de l’économie s’inscrit dans un projet éducatif global et poursuit quatre objectifs opérationnels :
- apporter les connaissances économiques sollicitées par l'étude des sciences de gestion et du management ;
- participer à la culture et à la formation générale de l'élève en l’amenant à s’interroger sur les enjeux économiques majeurs et à mieux les comprendre ;
- permettre l’acquisition des méthodes qui développent le sens de l'observation et la capacité d'analyse des phénomènes économiques, avec un souci de rigueur et d’objectivité ;
- contribuer à l'éducation citoyenne de l'élève,

Cet enseignement vise trois objectifs principaux :
- aborder des concepts fondamentaux afin de développer des capacités d’analyse prenant appui sur des raisonnements juridiques mobilisables dans le cadre de situations pratiques tirées soit de l’environnement proche des élèves, soit du fonctionnement des organisations. Il s’agit de solliciter des concepts pour qualifier ces situations, déterminer les règles applicables et proposer leur mise en oeuvre afin que les élèves acquièrent une culture juridique fondée sur l’argumentation ;
- contribuer à la formation du citoyen, de l’acteur économique et social, en permettant à l’élève d’appréhender le cadre juridique dans lequel évoluent les individus et les organisations. Il s’agit ici de donner du sens à la règle de droit et d’en percevoir l’utilité, en liaison avec les autres disciplines d’enseignement de première et de terminale ;
- participer à la formation générale de l’élève en lui faisant acquérir les méthodes et la rigueur nécessaires à l’expression d’une pensée éclairée et autonome. Le droit fournit à cet égard un cadre intellectuel et culturel propre à favoriser la réussite dans les études supérieures.

Cet enseignement apporte aux élèves les repères d’une compréhension des principes généraux de gestion des organisations quelle que soit leur nature, avant tout approfondissement des notions propres à chaque enseignement spécifique : ressources humaines et communication, gestion et finance, mercatique (marketing), systèmes d’information de gestion.
L’élève acquiert un corpus de connaissances qui seront approfondies en terminale. Une fois qu’il aura maîtrisé les concepts et mécanismes de base des sciences de gestion en première, il pourra les appréhender dans toute leur complexité et leur technicité dans les enseignements de terminale.